Les photographies ne peuvent êtres imprimées telles quelles. Elles doivent être transformées. Couramment, elles sont combinées avec une trame pour produire l'image qui porte les zones du papier à encrer (le typon). Pour mes sérigraphies et mes publications, j'ai aussi considéré une alternative (sans trame), une transformation directe du négatif en typon expliquée dans le texte De la trace photographique à l'imprimé.

Mes images imprimées sans trame sont accessibles ci-dessous et parmi d'autres sous les rubriques, sérigraphie, Aménophis et La Trame.

Trace photographique et imprimé

Codage des fichiers  pour le WEB : PNG ou JPEG ?

 

Pour la présentation sur le site, les images ont été codées en tenant compte de leurs particularités d'images imprimées, notamment la présence d'une microstructure et d'une gamme de couleurs restreinte, caractéristiques de ces sérigraphies (voir les explications précédemment citées). Le codage PNG  ou portable network graphics adopté est un enregistrement matriciel de l'image sans perte de données pour une résolution fixée (en l'occurence ici approximativement 3700 x 3700 pixels). Si les documents étaient des photographies à la même résolution, la taille des fichiers PNG serait très supérieure à la taille des fichiers de format JPEG. C'est ici l'opposé. Les sérigraphies présentent une palette de couleurs limitée, par exemple 4 ou 8 couleurs, que le format PNG définit dans une table de couleurs. Les remarques seraient les mêmes pour une image tramée, la table n'aurait que quelques couleurs, par exemple 2 pour une image noir et blanc (1 bit) plus en quadrichromie, alors que le fichier JPEG d'une photographie attribue à chaque pixel l'une des 16 777 216 couleurs (24 bits). De plus, la microstructure de l'image (ou la trame) correspond à des fréquences spatiales élevées que le JPEG ne peut prendre en compte que moyennant un coefficient de qualité élevé à défaut de flou de la microstructure.

Il ne s'agit bien sûr ici que de remarques de survol, puisque le système de publication (WIX) adapte les images au support (taille de l'écran...). Il est toutefois important que les fichiers d'images soient à la base les plus légers possibles pour assurer une bonne fluidité au site et en plus un bon référencement par les robots.